Bioproduction de virus recombinants

Nos premiers outils de bioproduction sont plus spécifiquement conçus pour la production de virus recombinants.

Les outils de bioproduction C3P3 disponibles dans le commerce sont immédiatement disponibles et nécessitent des efforts d’optimisation minimes pour des rendements de production supérieurs.

Les lignées cellulaires HEK-293 (Human Embryonic Kidney 293) et BHK-21 (Baby Hamster Kidney 21) sont utilisées de manière croissante pour la production de près de 15% de protéines thérapeutiques. Ces cellules sont également largement utilisées pour la bioproduction de virus thérapeutiques recombinants, en particulier de lentivirus.

Lorsque l’on compare la production de protéines par expression transitoire à l’aide du système C3P3 à des vecteurs d’expression transitoires standard, des rendements jusqu’à 5 fois supérieurs peuvent être synthétisés. La première génération du système C3P3 a également démontré des performances impressionnantes pour la production d’orthoreovirus recombinants, avec des rendements de production 100 fois supérieurs à ceux du système utilisé classiquement.

Un prototype avancé de cette lignée cellulaire est disponible avec sa version finale prévue pour la mi-2019. Ces cellules seront fournies avec les plasmides correspondants pour la bioproduction de protéines ou virus recombinantes. Les gènes cibles peuvent être insérés dans les plasmides par les utilisateurs. Alternativement, nous pouvons concevoir n’importe quelle construction génique et fournir les constructions.

Titres d’orthoréovirus recombinants produits dans des cellules BHK au moyen de la technologie C3P3-G1 par rapport au système d’expression standard (ARN polymérase T7). Adapté de Eaton, Kobayashi et al. J Virol 2017, 91: e02416.